Home / Conseil / Comment gérer un rendez-vous réel (IRL) ?

Comment gérer un rendez-vous réel (IRL) ?

rencontre reelle« IRL », késako ? Cet acronyme signifie « In Real Life », c’est-à-dire « dans la vraie vie » par opposition aux événements virtuels qui se déroulent sur la Toile. Et quand arrive le jour de la rencontre « en chair et en os », sans écrans interposés, immergée dans le monde concret, l’internaute a besoin de quelques conseils pour ne pas mettre les pieds dans un plat réel. Comment passer avec succès de la relation virtuelle à la rencontre réelle ?

Les règles à respecter pour un rendez-vous réel

1. Respecter le timing.

D’abord, il faut être sûr que le moment de se rencontrer IRL est bien venu. Si vous vous êtes échangés des flashs, des mails, des sessions de chats puis des coups de téléphone, passer au « réel » se fera naturellement puisque la progression est logique. Si vous proposez trop tôt la rencontre, vous risquez d’effrayer votre partenaire et de paraître sexuellement agressif.

2. Les règles de prudence de base.

Les rencontres par internet sont comme suivre dans la rue une personne à l’air sympathique : l’emballage peut séduire, mais le contenu peut être une bonne ou une mauvaise surprise. Pour être sûr de maîtriser la situation, il faut toujours se donner rendez-vous dans un endroit public (restaurant, café) et prévenir un proche de notre sortie. Le mieux est de s’assurer qu’un ami se trouve dans les parages, ou de convenir avec lui qu’on l’appellera à une certaine heure pour lui dire que tout va bien. Pour ne pas vous retrouver tributaire de la personne rencontrée (situation plus qu’inconfortable si le feeling n’est pas passé, voire dangereuse s’il y a eu tromperie…), prévoyez toujours d’aller et de revenir par vos propres moyens.

3. Ressembler à la photo qu’on a mis sur son profil.

Certes, le profil est la seule vitrine qu’on ait sur un site de rencontre. Il s’agit donc d’y attirer le chaland. Mais attention à la publicité mensongère. On espère pour vous que vous ayez réussi à concilier mise en valeur et honnêteté tant que la relation restait virtuelle. Sinon, vous serez sanctionné par la déception dans le premier regard de l’autre, prélude à un rendez-vous plutôt embarrassé…

4. Se souvenir de ce que l’autre nous a dit.

Il faut l’avouer : comme l’abonnement se paie au mois et qu’on n’est pas toujours sûr d’avoir une réponse, on commence par draguer plusieurs profils à la fois. A ce moment-là, en prévision d’une future rencontre, il faut prendre garde à ne pas se mélanger les pinceaux… se retrouver ensuite face à cindy77 en train de lui demander des nouvelles du lapin nain de dadou29 ferait mauvais effet. Il est difficile de se souvenir de toutes les informations échangées lorsqu’il n’y a pas encore de représentation physique à y associer : le cerveau humain n’a pas fait évoluer ses compétences sociales en prévision de l’Internet. Il n’y a donc aucun problème au fait de prendre des notes lors des premiers échanges de messages.

5. Ne pas se faire trop de films.

Le manque de communication non verbale (attitude, expressions subtiles, sourires…) sur les sites de rencontre pousse à fantasmer l’autre. C’est notre manière de combler les trous dans l’image qu’on se fait de lui via l’Internet, et c’est inévitable : c’est ainsi que notre cerveau « social » est programmé pour gérer les relations. Il faut cependant rester vigilant, et ne pas se laisser aller outre mesure à l’imagination avant la rencontre IRL. Le risque, c’est de se fabriquer une image cohérente de l’autre… qui volerait en éclats lorsqu’il s’avèrerait que son body language réel ne colle pas du tout avec.

6. S’assurer que l’échange aille dans les deux sens.

Echanger des mails reste une correspondance écrite, où personne ne coupe la parole à l’autre, et où il est normal de dire beaucoup de choses d’un coup. De même, l’interface restreinte du chat empêche de fait de monopoliser la parole. Pour être sûr de plaire autant à l’autre IRL que vous lui avez plu sur Internet, il y a tout à coup une donnée de plus à prendre en compte… Gardez à l’esprit que chacun doit viser les 50% de temps de parole, pas plus ! La galanterie masculine sera appréciée. Ne monopolisez pas non plus la discussion par des ressassements sur vos ex ou sur l’aigre de votre petit coeur meurtri par le passé. Préférez la diriger vers vos projets d’avenir.

7. Mettre l’accent sur la spontanéité et le body language.

Ce sont en effet les deux modes de communication dont la communication par Internet nous prive, et qui vous paraîtront neufs dans la rencontre IRL. Face à un client mail, on a le temps de réfléchir. Il s’agit d’être attentifs à ces petits signes qui vont venir affiner, voire corriger, l’image que vous avez l’un de l’autre. Pour être sûr de soi, il faut juste penser à sourire et à avoir une attitude confiante. Pour être sûr de ne pas dire de bêtises, il n’y a qu’à être honnête et franc, sans essayer de déguiser la réalité (si vous vous inventez un métier d’aventurier, l’autre risque fort de vous poser des questions précises dans lesquelles vous finirez par vous enliser…), et surtout éviter les négations et les excuses. Vous êtes peut-être timide, mais n’avez pas à vous justifier d’être là, ni à vous excuser de prendre du temps à l’autre, ou d’être comme vous êtes… Si l’autre a été d’accord pour vous rencontrer, c’est qu’il vous trouve intéressant ! Et pour augmenter votre charisme en général, pensez toujours qu’il vaut mieux reconnaître ses torts et les corriger que se répandre en plates excuses. Celles-ci montrent davantage une volonté de se soumettre à l’autre que de s’améliorer vraiment.

8. Ne pas être trop spontané non plus.

Si la première rencontre se fait autour d’un verre, évitez d’en faire un prétexte à la picole « pour vous sentir plus à l’aise ». Ce n’est peut-être pas le moment idéal pour déverser toute la bile que vous avez gardée de votre dernière histoire sentimentale (parfois l’alcool nous met sur cette pente…). Vous vous sentirez peut-être soulagé sur le moment, mais l’autre le sera au moment de vous quitter. Souvenez-vous de manière générale que vous êtes autant là pour découvrir l’autre que pour vous faire découvrir, voire davantage (vous, vous vous connaissez déjà).

9. Bien gérer son départ.

Il est toujours possible que ce qui avait paru « accrocher » sur Internet ne fonctionne pas du tout IRL. C’est un peu comme la différence entre la théorie et la pratique : la pratique, c’est ce qui en théorie, devrait être comme la théorie, mais en pratique ce n’est pas toujours le cas. Si, finalement, vous sentez que ça ne va pas être possible… vous êtes autorisé à vous esquiver avec un bon prétexte plutôt que de lui balancer en pleine figure votre manque d’affinités (une autre technique d’esquive, plus insidieuse, consiste à se faire plus ennuyeux qu’on n’est afin que la rupture vienne de l’autre…). Néanmoins, ayez ensuite l’honnêteté de lui envoyer des explications, et de lui dire que vous ne souhaitez pas poursuivre la relation. Si vous ne faites pas cela, vous êtes coupable de goujaterie, et vous vous exposez à un harcèlement de la part de l’autre qui ne comprend pas ce qui lui arrive.

Dans tous les cas, rappelez-vous bien qu’un rendez -vous ne vous oblige à rien : ni à revoir l’autre, ni à l’embrasser… et encore moins à finir la soirée chez lui/elle. Si au contraire la mayonnaise prend bien, gardez présent à l’esprit que coucher trop tôt n’est pas le meilleur déclencheur pour une belle histoire d’amour : vos armes sont d’abord le mystère, le désir et le fantasme. Et bien qu’il ne faille pas en jouer trop longtemps de peur de lasser, un bon dosage peut vous servir à « accrocher » l’autre aussi sûrement qu’un hameçon à barbe !

10. Bien gérer la suite.

Une fois rentré chez vous, c’est le moment de faire le bilan de la soirée à tête reposée. Avez-vous senti une incohérence par rapport à ce que vous connaissiez de la personne par Internet, ou non ? Vous a-t-elle mis mal à l’aise ou au contraire, vous êtes-vous tout de suite sentis proches ? Ne vous bloquez pas sur votre volonté de mettre fin à votre célibat. En cas de doute, n’hésitez pas à appeler vos amis pour leur demander conseil : ils vous connaissent bien et ont souvent un regard plus lucide pour déterminer ce dont vous avez besoin.

C’est décidé : vous vous sentez bien, et même mieux qu’avant la rencontre ; l’expérience a été un succès. Dernier conseil : ne vous précipitez pas sur votre téléphone, de peur de paraître trop vite trop en manque. Bien que la relation sur Internet ait commencé plus ou moins longtemps avant, vous ne vous êtes réellement vus qu’une fois. Continuez ensuite à montrer la même confiance en vous-même et en l’autre, et tout ira bien !

About rencontre

Check Also

arnaque site de rencontre

Se protéger des arnaqueurs sur les sites de rencontre

Comme les sites de rencontres sont ouverts à tous, « virtuel » et réel deviennent exactement équivalents …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *